De l'histoire aux SIC

Au cours de ma thèse, Jeanne d’Arc en accords parfaits : Musiques johanniques en France entre 1800 et 1939, j’ai  été amenée à manier des concepts et des théories en provenance de plusieurs disciplines : l’histoire, certes, (mêlant au sein d’une histoire culturelle au sens large histoire politique, religieuse, sociale, histoire de la musique et historiographie) mais aussi l’anthropologie (notamment l’anthropologie religieuse et musicale) et les arts du spectacle. Cette diversité s’est d’ailleurs manifestée, au sein du jury constitué pour ma soutenance, avec trois historiens spécialistes de la période contemporaine, un musicologue et un anthropologue.

A cette occasion, déjà, j’ai pu m’intéresser à des sujets et thématiques relevant des SIC : circulation et médiation des savoirs, médiation de l’histoire auprès du grand public, représentations médiatiques, pratiques informationnelles des dramaturges, communication du sacré par la musique. Ce sont toujours ces mêmes thématiques de médiation, tant concernant la médiation culturelle que la médiation des savoirs, qui ont continué à susciter mon intérêt et expliquent aussi l’évolution de mon parcours et mon changement de discipline. Professeur certifiée en documentation, ATER au département Information-Communication, membre de l’équipe MICS (Médiations en information et communication spécialisées) du LERASS, dirigée par Viviane Couzinet, j’approfondis ces questions en usant de nouvelles méthodes et techniques de recherche (inter et intra-disciplinaires, information-communication, sociologie, linguistique, anthropologie, sémiologie : méthode sémio-pragmatique, analyse médias, analyse de contenu et de discours (textes, images), enquêtes qualitatives et quantitatives, sémiologie de l’image.

 

Thématiques de recherche :

 

- Analyse des processus de médiation à l'oeuvre dans des contextes d'hybridation, notamment analyse des formes de la médiation culturelle (musique, goût, arts du spectacle, etc.) et de la médiation documentaire.

- Images, représentations et identité des métiers de la culture (historien, musicien, critique gastronomique, oenologue...).

- Document et histoire.

 

Mots-clés : images et représentations, pratiques et identités professionnelles, dispositif, patrimoine, numérique.